Abbé Patrick Muller

Abbé Patrick Muller 1

Que représente pour vous la Schueberfouer?

C’est sans aucun doute le plus grand événement de l’année à Luxembourg! Une période pleine de joie et surtout un moment de convivialité, une bonne occasion de revoir ses amis.

Depuis combien de temps travaillez-vous pour la Schueberfouer, et quelle est votre fonction?

Depuis 11 ans je suis l’aumônier de la Schueberfouer, et suis responsable de la Chapelle du Glacis, que je m’efforce de rendre accueillante pour tout le monde. En tant qu’aumônier des forains, je célèbre le dernier vendredi de la foire un service d’action de grâces avec eux. Je leur prête toujours une oreille attentive, mais ceci est valable pour tous les visiteurs. Les samedis, la chapelle est ouverte jusqu’à 22h pour l’action „chapelle ouverte“. Le poste d’aumônier des forains existe depuis les années ’70. A l’époque, l’Église et les habitants du Limpertsberg prenaient encore en charge la garde des enfants des forains pendant la kermesse. Aujourd’hui, c’est l’état qui s’en charge.

Quel est votre plus grand défi dans votre travail?

Être là pour tout le monde à tout moment. En cas de problème, le ton peut monter très vite avec les forains, mais en ma présence les choses s’apaisent en général. En plus de cela, nombreux sont les gens qui ne sont en contact avec l’Église qu’en période foraine: c’est alors pour moi un autre type de défi.

Avez-vous de bonnes ou d’étranges expériences à partager?

En 2009, les forains et moi-même avons pu acheter un vitrail pour la Chapelle du Glacis. Cela prouve l’importance du rôle que joue l’Église, et cela m’a beaucoup réjouit. Il y a aussi la tournée des manèges, qui est tous les ans très attendue… avec pour moi un mélange d’amusement et d’appréhension. Pour monter sur certaines attractions, il faut parfois prendre son courage à deux mains!

Selon vous, à quoi ressemble une journée parfaite à la Schueberfouer?

Elle commence par du beau temps, entre 20 et 25 degrés, avec du soleil. Je préfère entamer ma visite de la foire à un stand de boissons – c’est mon apéritif forain. Il ne reste ensuite qu’à se promener, et ne surtout pas manquer la grande roue! Elle est véritablement la plus « grande » attraction, dans tous les sens du terme. Et si la journée se clôture sans accident, elle est vraiment parfaite.

La Schueberfouer en une phrase…

La meilleure possibilité de se voir entre amis, et de resserrer les liens!




Visitez le Grand-Duché !